Machine à traire pour vaches Delaval

Tous les propriétaires de vaches ne peuvent se permettre d'acheter la machine à traire Delaval en raison de son coût élevé. Cependant, les heureux propriétaires de l'équipement ont apprécié la vraie qualité suédoise avec dignité. Le fabricant produit des machines à traire fixes et mobiles, a lancé un grand réseau de distribution sur le territoire de la Fédération de Russie.

Les avantages et les inconvénients des machines à traire Delaval

L'appareil Delaval est fabriqué par une société suédoise. Le fabricant propose des modèles mobiles à usage privé, ainsi que des équipements fixes professionnels pour les grandes exploitations d'élevage. Quel que soit le type de modèle, le travail est basé sur la traite sous vide. Les appareils avancés peuvent être contrôlés à distance depuis la télécommande.

Le manque d'équipement Delaval peut être appelé que le coût élevé. Par exemple, vous devrez payer au moins 75 000 roubles pour une unité mobile MU100. Cependant, une bonne machine à traire justifie son coût élevé. L'appareil est caractérisé par une qualité irréprochable, adapté à la traite des chèvres et des vaches.

Toutes les machines Delaval sont équipées d'un système Duovac à double aspiration. La traite automatique a lieu dans un mode prudent pour le pis de la vache. En d'autres termes, l'animal ne sera pas blessé si la laitière a oublié d'éteindre le moteur de traite à temps. À la fin de la traite, le système activera le mode doux lui-même.

C'est important! L'avantage des machines à traire suédoises est la présence d'un grand réseau de revendeurs. Le consommateur a la garantie d'un service professionnel en cas de dysfonctionnement.

Une liste plus longue de tous les avantages de Delaval est visible sur le modèle MU480:

  • La polyvalence de l'usine de traite réside dans la capacité de travailler avec des systèmes de suspension conçus pour des rendements faibles et importants. L'opérateur a la possibilité de sélectionner plus précisément la partie de la suspension adaptée au flux de lait pour chaque troupeau de vaches.
  • La présence d'un système de contrôle d'identification intelligent accélère le processus de traite en rationalisant les opérations uniformes. Le principe de fonctionnement est basé sur la détermination du nombre de vaches dans lesquelles la traite a déjà été effectuée.
  • Le compteur de lait ICAR vous permet d’enregistrer avec précision la production de lait. De plus, le système effectue un échantillonnage. Si nécessaire, l'opérateur peut examiner la qualité du lait à tout moment.
  • Le coût élevé du dispositif MU480 dû à la présence d'une connexion sans fil pour contrôler la traite à distance. Les données parviennent à l'ordinateur central. Après avoir identifié la vache, le système informe l'opérateur de la préparation à la traite. Pendant le processus et avant la fin, les données continuent de circuler à grande vitesse vers l'ordinateur. En cas de problème, d'erreur, l'opérateur reçoit instantanément un signal.

Un grand avantage de la machine Delaval est un vide stable. Le système de suspension maintient une pression de fonctionnement constante. La traite s'effectue en toute sécurité, à grande vitesse, jusqu'à la sélection complète du lait.

La gamme

Les produits Delaval sont conçus pour un usage privé et professionnel dans les grandes exploitations. Classiquement, les modèles sont divisés en deux grands groupes: pour la traite ordinaire et pour la traite à distance.

La ligne MMU est conçue pour la traite conventionnelle:

  • La machine à traire MMU11 est conçue pour 15 vaches. En vitesse de traite à l'heure, vous pouvez servir un maximum de 8 animaux. L'unité Delaval est équipée d'un kit articulé. Une seule vache peut être connectée à l'équipement pendant la traite.
  • Les modèles MMU12 et MMU22 sont revendiqués par les propriétaires de petites exploitations, qui contiennent plus de 30 vaches. Les appareils Delaval ont deux ensembles de systèmes montés. Deux vaches peuvent être connectées à une machine à traire à la fois. À la ferme, les animaux sont alignés sur deux rangées de deux têtes. Machine à traire située dans l'allée. La traite se fait d'abord chez deux vaches de la même rangée, puis elles passent à la paire suivante. La commodité de ce programme est due à une vitesse de traite accrue. Sur l'autre rangée, jetez seulement les lunettes avec les tuyaux du système à charnière. L'appareil reste en place. Un opérateur expérimenté pendant une heure est en mesure de servir jusqu'à 16 vaches.

La collecte du lait est effectuée dans des boîtes de conserve d'une capacité de 25 litres. Les appareils Delaval peuvent être connectés à une autoroute à l'arrêt pour transporter les produits directement au réfrigérateur. Lorsque vous utilisez des canettes, les conteneurs sont placés sur le chariot. Les véhicules doivent être équipés de pneus larges pour une meilleure performance sur route. La stabilité pendant le stationnement fournit des jambes en acier.

Le système de suspension de Delaval a des gobelets trayeurs. Des inserts élastiques en caoutchouc alimentaire sont installés à l'intérieur du boîtier. Ils sont mis sur les trayons du pis de la vache. Les tuyaux d'aspiration et de lait sont connectés aux verres. Leur deuxième extrémité est connectée au mamelon du couvercle du collecteur.

Pour effectuer la traite à distance, Delaval a mis au point un modèle MU480. Le fonctionnement de l'appareil est contrôlé par une unité électronique. Les tâches sont définies par l'opérateur via la télécommande. Un programme informatique surveille tous les processus de traite. L'appareil est capable de fonctionner avec plus d'un système de suspension. Le moteur peut être démarré depuis l'écran tactile ou via un ordinateur. Il suffit à l'opérateur de mettre manuellement les lunettes sur les trayons du pis de la vache.

Avec le début de la traite, le lait est envoyé à la grande route. Le programme mémorise chaque vache par numéro. Le logiciel enregistre le rendement d'un animal séparé et calcule le volume total de la matière première obtenue. Toutes les données restent dans la mémoire de l'ordinateur central. Le logiciel définit un rythme de traite individuel pour chaque vache et maintient un niveau de vide optimal. Les capteurs reconnaissent le risque de mammite, d'inflammation ou de chasse. Le logiciel constitue même un régime optimal qui augmente la quantité de lait produit.

Pendant le fonctionnement, le MU480 libère l’opérateur de la traçabilité. À la fin de l'alimentation en lait de l'ordinateur, un signal est émis, les lunettes sont automatiquement déconnectées du pis.

Dans la vidéo, un exemple du fonctionnement de l’unité Delaval

Spécifications techniques

Les machines de traite à l'huile Delawal MMU se caractérisent par une jauge à vide, un pulsateur et un régulateur de vide. Pendant le fonctionnement, le système maintient un rythme composé de 60 impulsions par minute. Le fonctionnement de la pompe à vide fournit un moteur électrique. Le démarrage est effectué manuellement par le bouton. Pour se protéger contre la surchauffe, le moteur est équipé d'un capteur.

Les machines à traire MMU utilisent un moteur électrique de 0, 75 kW. Connexion à une alimentation monophasée de 220 volts. Equipement Delaval fonctionne régulièrement dans des conditions de température allant de –10 ° C à + 40 ° C. Les machines sont équipées d'une pompe à vide rotative à huile.

Instruction

Le travail de la machine à traire de la gamme MMU commence par la connexion au réseau d'alimentation. Appuyez sur le bouton de démarrage pour démarrer le moteur. Le moteur avant la traite est laissé en mode inactif pendant environ 5 minutes. Pendant ce temps, l'air est pompé hors des tuyaux, le vide est créé dans les chambres des verres. En mode veille, l'opérateur teste le fonctionnement des composants, vérifie l'absence de dépressurisation du système, les fuites d'huile et les bruits parasites.

Une fois le niveau de dilution souhaité ajusté, les gobelets trayeurs sont placés sur les trayons de la vache. Au début de la traite, le lait pénètre dans le réservoir par les tuyaux. La machine à traire Delaval offre un mode de traite à trois temps. Deux phases sont dirigées vers la compression et le débridage de la tétine, en raison desquelles le lait est exprimé. La troisième phase fournit du repos. Lorsque le lait cesse de couler dans les tuyaux, la traite se termine. Moteur éteint, retirez délicatement les gobelets trayeurs.

Conclusion

La machine à traire Delaval se justifiera par quelques années de fonctionnement. Un équipement suédois fiable fonctionnera longtemps sans panne si vous respectez les règles de base.

Avis sur la machine à traire Delaval

Margarita Alexandrovna Terekhova, 57 ans Notre famille vit aux dépens d'une mini-ferme de 9 vaches. Auparavant utilisé l'appareil fabriqué en Chine. Rumble, pannes constantes obligées d'abandonner l'utilisation d'équipements peu coûteux. Appareil MMU11 acheté l'année dernière. Jusqu'à présent, une seule émotion positive. Opération silencieuse, la traite douce en trois temps est confortable pour les vaches. Je ne regrette pas l'argent dépensé. Vasily Valentinovich Kuzhel, 49 ans Dans une ferme où je travaille depuis plus de 10 ans, des machines à traire MU avec système électronique ont été installées. Servir les vaches est un plaisir. Le programme lui-même fait tout. Les laiteries se reposent presque. Depuis deux ans d'utilisation, l'équipement du Delaval n'a jamais échoué.