Pin: photo et description

Pin ordinaire - la deuxième culture de conifères la plus répandue dans le monde, juste derrière le genévrier commun. On l’appelle souvent européenne, mais des éditions spéciales soulignent que cela est faux. L'habitat du pin tendre est vaste et couvre l'Eurasie de l'Arctique presque jusqu'aux tropiques.

Description du pin sylvestre

Le pin commun (Pinus Sylvestris) est un conifère à une seule tige appartenant au genre Pin (Pinus) de la famille des pins (Pinaceae). Il est d’une grande importance en tant qu’arbre forestier, il est planté là où il est nécessaire de freiner l’érosion des sols. C’est une culture décorative précieuse, modifiable, facilement sélectionnable.

La première description détaillée a donné à Carl Linnaeus en 1753.

À quoi ressemble un pin ordinaire?

L'apparence du pin sylvestre varie avec l'âge. Dans sa jeunesse, sa couronne est en forme de cône à ovale, puis devient comme un parapluie. La culture se développe très rapidement, ajoutant 30 cm ou plus par an. À l'âge de 10 ans, le pin sylvestre a une hauteur d'environ 4 m.

En règle générale, les arbres matures atteignent 25 à 40 m. La taille du pin sylvestre dépend de la région. Par exemple, les spécimens les plus élevés ayant franchi la barre des 46 m se trouvent le plus souvent sur la côte sud de la mer Baltique.

Le tronc du pin sylvestre a une circonférence de 50-120 cm dans les conditions idéales, mais il est souvent planté dans la nature. Cela est dû à la défaite du bourgeon de bourgeon (Evetria turionana), provoquant une déformation du conducteur principal chez le pin sylvestre, le rendant nodulaire.

L'écorce des jeunes pousses est orange, squameuse et rouille-rouille avec l'âge. Le tronc est gris-brun, couvert de profondes fissures. Sur le conducteur principal, la croûte forme des plaques épaisses de différentes tailles et formes. C'était elle, traitée et triée en fractions, vendue dans les pépinières sous forme de paillis.

Les jeunes pousses sont vertes, mais à la fin de la saison, elles deviennent grises et au deuxième printemps, elles deviennent brunes. Les branches sont d'abord disposées en rythme, verticillées, chez des pins mûrs - inégaux.

Crohn couronne le sommet de l'arbre. Parfois, au bas du spécimen adulte, il ne reste qu'une seule branche éloignée du tronc. Cela est dû au fait que les vieilles pousses commencent à mourir dès qu'elles se chevauchent avec les jeunes et perdent l'accès à la lumière.

Les aiguilles sont vert grisâtre, mais peuvent avoir une couleur allant du vert foncé au bleu grisâtre. En hiver, elles changent parfois de couleur au vert jaunâtre. Les aiguilles rigides sont légèrement incurvées, assemblées 2 pièces chacune, atteignent une longueur de 4-7 cm, une largeur de 2 mm. Ils ont un bord dentelé et des lignes stomatiques bien visibles. Aiguilles vivantes 2-4 ans. Dans les régions subarctiques, il peut durer jusqu'à 9 ans.

Il est à noter que sur les copies jeunes, en croissance vigoureuse, les aiguilles peuvent être presque deux fois plus longues, et parfois 3-4 articles sont regroupés. Les plants d’aiguilles d’un an sont célibataires.

Toutes les espèces incluses dans le genre Pine monoïque. C'est-à-dire que les fleurs mâles et femelles sont divulguées sur la même plante. Le cycle du pin sylvestre dure 20 mois, c'est-à-dire le temps qui s'écoule entre la pollinisation en avril-mai et la maturation des cônes en hiver.

Ils poussent seuls, rarement 2 ou 3 pièces chacun, ont une couleur brun grisâtre et une surface mate. Les pommes de pin ont une forme oblongue-ovée, une extrémité pointue, une longueur allant jusqu'à 7, 5 cm, mûrissant à la fin de l'automne ou au début de l'hiver, s'ouvrant au printemps prochain, laissant tomber de petites graines noires (4 à 5 mm) et bientôt tombant.

La racine de la tige de culture, puissante, va profondément dans le sol. Les arbres de l'espèce vivent entre 150 et 350 ans, mais des spécimens de 700 ans sont enregistrés en Suède et en Norvège.

Les signes du pin commun

Si nous résumons les caractéristiques du pin d’ordinaire en tant qu’espèce, il convient de souligner les caractéristiques suivantes:

  1. La culture est une plante aimant la lumière, résistante au gel et à la sécheresse, formant une puissante racine verticale. Il pénètre profondément dans le sol et fait du pin commun l’une des principales essences forestières d’Europe et d’Asie du Nord, jusqu’à la région de l’Amour.
  2. Les arbres des espèces ont un tronc haut et droit, plié en raison des dommages causés par un ravageur spécifique - le ver à soie du bourgeon de la graine.
  3. La cime du pin commun est le plus souvent inégale en forme de parapluie, située au sommet de la pousse principale. Le reste du tronc reste nu, les branches inférieures s'éteignant au fur et à mesure que l'arbre grandit.
  4. La vieille écorce est exfoliée par des plaques épaisses de formes et de tailles variées.
  5. Les aiguilles sont recueillies sur 2 pièces, vert grisâtre.
  6. La culture est considérée comme résistante au gel, en fonction de la variété, dont nous parlerons plus loin, hiverne dans 1 à 4 zones.
  7. Les arbres de cette espèce font partie des arbres dont la croissance est la plus rapide, ajoutant 30 cm ou plus par an dans des conditions favorables.

Où le pin pousse

Très souvent, le pin commun est appelé européen. Mais il pousse dans une vaste région, entre la Sibérie orientale, le Portugal, le Caucase et le cercle polaire arctique, la Mongolie et la Turquie. Le pin commun est naturalisé au Canada, où il fait bon vivre.

Dans la nature, la culture forme des forêts de pins pures, mais peut pousser avec des chênes, des bouleaux, des trembles, des épinettes. Selon les sous-espèces et les formes, Pine Common passe de 0 à 2600 m d'altitude.

Types de pin sylvestre

Étant donné que l'habitat du pin tendre est vaste, il existe environ 100 sous-espèces, formes et écotypes caractéristiques d'une région donnée (à ne pas confondre avec les variétés). Mais ils ne sont intéressants que pour les biologistes. En apparence, les variations du pin commun ne sont pas trop différentes les unes des autres. La différence n'est détectée que par analyse génétique ou étude de la composition de la résine. Ce n'est guère intéressant pour les jardiniers amateurs.

En culture, utilisez trois grandes variantes:

  1. Pinus Sylvestris var. Hamata ou Hamat. Les plus thermophiles, les hivers de la zone 6, poussent dans les Balkans, le Caucase, la Crimée et la Turquie. Il culmine à 2600 m d'altitude et se distingue des autres variétés par la composition chimique de la résine. Les aiguilles en hiver ne deviennent pas ternes, plutôt vertes avec une teinte bleuâtre plutôt que grise.
  2. Pinus Sylvestris var. Mongolica ou mongol. Il pousse jusqu'à 2 000 mètres d'altitude en Sibérie, en Transbaïkalie, en Mongolie et dans le nord-ouest de la Chine, avec des aiguilles ternes et longues (jusqu'à 12 cm) qui, en hiver, ont tendance à jaunir.
  3. Pinus Sylvestris var. Lapponica ou L Apponika. C'est à partir de cette sous-espèce obtenue la plupart des variétés européennes. La partie principale de la gamme tombe sur l'Europe et s'étend jusqu'à la Sibérie centrale. Diffère les aiguilles raides courtes.

Du pin tendre a obtenu de nombreuses variétés. Ils peuvent être très différents en apparence. Il existe des variétés kolonovidnymi, arbustives et naines, des aiguilles gris argenté, vert bleuâtre, jaune laiteux, jaune.

Certaines d'entre elles sont très inhabituelles et très différentes de l'arbre à espèces. Ce sont ces variétés incluses dans la sélection.

Pin commun Fastigata

Pinus sylvestris Fastigiata en culture depuis 1856. Des arbres coloniformes ont été trouvés en Finlande, en Norvège et en France, et ont été portés au rang de variété par sélection. Ce pin se distingue par une cime plate et droite avec des branches appuyées les unes sur les autres.

Il pousse rapidement et augmente d'environ 30 cm par saison. À 10 ans, il atteint 4 m. Pour un pin adulte, une hauteur de 15 m et plus est caractéristique.

Les aiguilles sont vert bleuâtre, les cônes sont plus petits que les espèces originales. Zone de résistance au gel - 3. Préfère un site d'atterrissage ensoleillé.

Le pin commun Fustigata nécessite un entretien minutieux. Avec l’âge, il peut exposer le tronc et les branches, devenir désordonné. Sa couronne doit être «peaufinée», mise en place de traitements préventifs contre les parasites et les maladies, afin que les aiguilles ne tombent pas prématurément.

Pin ordinaire Globoza Virdis

Pinus sylvestris Globosa Viridis est une variété commune connue depuis 1900. Une forme naine avec des branches courtes, épaisses, coriaces, qui pendent jusqu'au sol. Il donne une augmentation annuelle de 2, 5 à 15 cm. À 10 ans, sa hauteur n’est pas supérieure à 1-1, 5 m, elle peut être considérablement plus basse. La taille dépend des conditions de croissance et de la pépinière. Pin ordinaire - forme modifiable, et si les producteurs sont engagés dans leur propre sélection, cela affecte la hauteur de l'arbre.

À un jeune âge, le pin ordinaire Globoza Virdis forme une cime presque ronde, souvent asymétrique. Avec l'âge, il devient pyramidal.

Aiguilles coriaces de couleur vert foncé d'environ 10 cm, pouvant être arrondies à la moitié de la longueur. Pour l'hiver obtient une teinte jaunâtre. À la fin de l'été, de jeunes aiguilles courtes apparaissent, recouvrant les bourgeons.

Préfère une position ensoleillée, peu exigeante sur les sols. Hivers en zone 5.

Pine Vateri

Pinus sylvestris Watereri est une variété naine qui pousse lentement et ajoute environ 5 à 10 cm ou plus chaque année. Fondée en 1965 par Anthony Vaterer dans le chenil de Knap Hill.

À 10 ans, il atteint 1 à 1, 2 m. La hauteur d'un arbre adulte, selon une donnée, peut atteindre 7, 5 m, selon les autres (4 à 5 m). En tout cas, il s'agit d'une taille modeste pour le pin sylvestre.

Chez les jeunes, la calotte est conique, puis devient arrondie grâce aux branches tournées vers l'extérieur et aux extrémités surélevées des pousses.

Les aiguilles minces torsadées gris bleuâtre sont courtes - pas plus de 4 cm. La variété vit longtemps, le premier spécimen laissé pour récolter les graines et faire pousser des plants de pin sylvestre est visible jusqu'à présent dans la pépinière de Knap Hill. Hivers dans la quatrième zone.

Remarque! Cette taille de pin ordinaire peut prendre des formes plus attrayantes et diversifiées.

Plante grimpante à flanc de coteau, pin

Pinus sylvestris Hillside Creeper est une variété obtenue à partir de la forme elfin. Fondée en 1970 par Lane Zigenfuss à Hillside Cattery, en Pennsylvanie.

Variété à croissance rapide, ajoutant 20 à 30 cm par saison mais, en raison de la nature de la distribution des pousses, elle est large et pas élevée. À 10 ans, le pin ordinaire dépasse de 30 cm la surface du sol et a un diamètre de cime de 2 à 3. M. Une plante adulte couvre une superficie beaucoup plus grande.

C'est important! Pine Pine Hillside Creeper ne peut pas être utilisé comme une pelouse - il est impossible de marcher sur cette surface sans détruire les plantes!

Les branches sont lâches et faibles, fragiles. Les aiguilles sont épaisses, gris-vert, dans un climat froid ou à basses températures au sud, elles deviennent jaunâtres. Il hiverne en zone 3, avec une couverture légère ou une couverture neigeuse suffisante, il se sent bien dans la seconde.

Pine Aurea

Pinus sylvestris Aurea est une ancienne variété cultivée depuis 1876. Il s’agit d’un arbuste trapu à la cime arrondie. Il peut indépendamment ou avec l’aide des propriétaires acquérir la forme d’un cône ovale vertical ou régulier.

Avant de planter dans la cabane d’été du pin Aurea, il convient de rappeler qu’elle pousse rapidement, en ajoutant environ 30 cm au cours de la saison, jusqu’à 10 ans, elle s’étendra de 2, 5 à 4 m. Cette différence est due aux différentes conditions de vie de l’arbre ainsi qu’à la pépinière. Ils cherchent à propager les spécimens dont la croissance est la plus lente, participant ainsi à la sélection. Et le pin ordinaire est extrêmement variable et cède bien à la sélection.

C'est important! Il ne faut pas oublier qu'après 10 ans, la culture continue de croître, même si ce n'est pas si vite!

Le principal avantage de la variété Aurea est la couleur des aiguilles. Young a une couleur jaune-vert et en hiver, il devient jaune d'or.

Pine Aurea Ordinary se développe bien uniquement en plein soleil. En cas de manque de lumière, la couleur s'estompe, mais cela peut être expérimenté d'une manière ou d'une autre. Mais si les aiguilles commencent à s'effriter, il faudra plusieurs saisons pour restaurer l'effet décoratif, tandis que l'arbre devra être replanté.

Le pin commun Aurea hiverne sans abri dans la zone 3.

Conditions pour la culture du pin sylvestre

Planter et entretenir le pin ordinaire n’est pas difficile, mais il n’est pas résistant à la pollution atmosphérique. Les jardiniers amateurs ne peuvent pas influencer ce facteur et veulent obtenir une récolte pour la parcelle. Donc, vous devez faire plus attention aux autres exigences du pin sylvestre.

Elle préfère un endroit ouvert et ensoleillé. Même dans sa jeunesse, elle ne tolère pas les ombres claires. Il se développe mieux sur les sols sableux qui ne sont pas sujets au blocage et au compactage et résiste bien au veto.

Ce qui ne tolérera aucune variété de pins ordinaires ni d’arbres d’essences, de même que la proximité des eaux souterraines. Une grande couche de drainage pendant la plantation peut ne pas suffire. Dans ces zones, des pins plantés sur la terrasse, la construction d’un remblai ou des activités de captage d’eau. Sinon, la culture devra être abandonnée - sa racine est essentielle, elle va en profondeur.

Planter du pin sylvestre

Au printemps, planter des produits ordinaires en pin dans les régions du nord. Ensuite, la culture avant l’arrivée du froid parvient à bien s’enraciner et à survivre en hiver.

En automne, planter des pins ordinaires dans un climat chaud et chaud. Notre chaleur vient souvent soudainement, quand la culture n'a même pas commencé à prendre racine. Un plant peut facilement mourir à cause de la température élevée.

Les plantes en pot sont plantées toute la saison. Mais dans le sud en été, il est préférable de ne pas mener l'opération.

C'est important! La culture du pin sylvestre avec un système racinaire fermé, c'est-à-dire dans un pot, est impossible.

Préparation du matériel de plantation

Les pins doivent être achetés dans des conteneurs ou avec une motte de terre doublée de sacs. Dans tous les cas, le système racine doit être fermé.

De la forêt la plus proche, on peut apporter du pin. Si l'arbre a été creusé sans un coma de terre et qu'il n'a pas été attaché en place avec un chiffon humide, la racine est immédiatement trempée dans un stimulateur, par exemple une racine ou de l'hétéroauxine. Là, il ne devrait pas y avoir moins de 3 heures et ce, jusqu'à l'atterrissage.

On pense qu'après avoir creusé dans la forêt, il faut planter un pin à racine ouverte dans les 15 minutes. Bien sûr, c'est impossible, mais dépêche-toi en vaut la peine. Le retard, même dans 1-2 heures, sera fatal pour la plante.

C'est important! Le pin creusé dans la forêt survit de manière satisfaisante jusqu'à l'âge de 5 ans, il est inutile de déplacer un arbre adulte dans le jardin - il mourra de toute façon.

Les copies cultivées dans des conteneurs sont arrosées avant la plantation.

Préparation d'atterrissage

La fosse pour le pin doit être préparée au plus tard 2 semaines avant la plantation. Plus les eaux souterraines se rapprochent de la surface, plus la couche de drainage doit être épaisse. Dans tous les cas, moins de 20 cm ne le font pas.

La profondeur de la fosse de plantation pour les semis standard (pas krupnomerov) doit être d’environ 70 cm de diamètre - la largeur du conteneur ou du coma au sol, multipliée par 1, 5-2. Vous pouvez faire plus de récréation, moins est indésirable.

Changer complètement la terre seulement dans les zones salines. Le mélange est composé de terre gazonnée, de sable et d'argile. Si nécessaire, ajoutez 200-300 g de chaux sur la fosse de plantation. L'engrais de départ pour les pins n'est généralement pas fabriqué.

Premièrement, les fosses de drainage tombent au fond de la fosse, puis le substrat n’atteignant pas le bord d’environ 15 cm, remplissez le volume libre avec de l’eau jusqu’à ce qu’il cesse d’être absorbé.

Règles d'atterrissage

La plantation de pin sylvestre est faite au plus tôt 2 semaines après la préparation de la fosse. Il est fabriqué dans l'ordre suivant:

  1. Une partie du sol avec une pelle est retirée de la fosse et mise de côté.
  2. Si nécessaire, installez une cheville durable pour attacher un pin. Lors de la plantation de grands arbres, cela est obligatoire et utilisez 3 piliers dirigés par un triangle.
  3. Au centre, installez un jeune arbre.
  4. Vérifiez la position du collet - il devrait être au ras du sol ou quelques centimètres plus haut.
  5. La fosse est remplie de substrat compacté du bord au centre.
  6. Pin abondamment arrosé. Sur un petit plant, dépensez un seau d'eau. Pour les grands spécimens, au moins 10 litres par mètre linéaire seront nécessaires.
  7. Le sol est recouvert de tourbe, de copeaux de bois pourris ou d'écorce de pin.

Le schéma de plantation de pin sylvestre

En aménagement paysager, la distance entre les plantes est déterminée par le projet. C'est le cas lorsqu'un spécialiste s'occupe de jardiner dans la région. Il prend en compte la compatibilité des cultures, la profondeur de leurs racines, le besoin de nutriments, l'arrosage, etc. C'est-à-dire qu'un paysagiste expérimenté est capable de prendre en compte toutes les subtilités et les nuances non seulement des besoins immédiats des plantes, mais également de leur taille. interférer les uns avec les autres après 5, 10 ans ou plus.

Astuce! C'est pourquoi il est déconseillé de réaliser des économies sur la phase préparatoire.

La même chose est dans l'économie du parc. Mais il ne se produit pas du tout qu’une personne de la rue soit impliquée dans la planification.

Que peut conseiller les amateurs de planter un site eux-mêmes? Besoin de savoir:

  1. Les variétés hautes ont 4 m les unes des autres, pour les nains, la distance est de 1-1, 5 m.
  2. Le pin aime la lumière et pousse vite. S'inquiéter que les variétés hautes soient ombrées n'en vaut pas la peine. Mais à côté des nains, il ne faut pas planter des cultures à croissance rapide, à cime large, capables de bloquer le soleil.
  3. La racine de pin est puissante, même dans la culture, elle s’adapte aux conditions extérieures. C'est-à-dire qu'il peut être plus ou moins ramifié, aller principalement à l'intérieur des terres ou s'étendre sur les côtés. Dans tous les cas, il sera difficile de concurrencer le pin avec des racines plantées avec une racine profonde au fil du temps - cela les forcera tout simplement à sortir. C'est important! Lorsque vous plantez ensemble, ne vous inquiétez pas du pin, mais de la plante voisine.
  4. Il est impossible de placer une culture qui nécessite un ameublissement régulier du sol, particulièrement en profondeur, à côté de l'éphédra.
  5. При посадке живой изгороди из сосен, их можно располагать не ближе, чем в 50 см друг от друга, и это только в случае, если сорт прямостоячий, похожий на видовое растение. Для деревьев, чья крона напоминает куст, дистанция не должна быть меньшей 1 м.

В мероприятиях, направленных на восстановление лесов в Европе, одной из главных пород является сосна обыкновенная. Там свои законы размещения растений. Сосны сажают очень близко друг к другу, с тем, чтобы их кроны со временем смыкались.

В этом случае нижние ветки отомрут, как только молодые перекроют им солнце. Само же дерево будет тянуться вверх. Это позволит получить и ровные длинные бревна, почти лишенные сучьев.

Уход за сосной обыкновенной

Главная проблема при выращивании сосны обыкновенной – антропогенные загрязнения. Конечно, она сама чистит воздух, но существует некий порог загазованности, при которой долго жить не сможет. В остальном сосна – культура малотребовательная, за исключением профилактических обработок. Ее можно надолго оставить в покое, сажать в садах малого ухода.

Arrosage et alimentation

Часто поливают обыкновенную сосну только первое время после посадки, особенно весенней. Когда дерево укоренится, делать это нужно несколько раз за сезон. Поливы увеличивают жарким сухим летом для сортовых растений.

Делают их редко, но воды расходуют много, чтобы напоить глубоко уходящий корень. Под не достигшие метра карлики выливают минимум 10 л. Для взрослых сосен потребуется на каждый погонный метр роста не менее ведра воды.

Подкармливать культуру нужно до 10-летнего возраста дважды за сезон:

  • весной удобрениями, содержащими преимущественно азот;
  • осенью, а на севере – в конце лета соснам нужны фосфор и калий.

Затем при удовлетворительном состоянии дерева подкормки можно прекратить. Но если состояние сосны обыкновенной оставляет желать лучшего, или растет она в экологически неблагоприятной обстановке, удобрять нужно и дальше.

C'est important! Сорта больше нуждаются в удобрении, чем видовые деревья.

Большое значение для сосны имеют внекорневые подкормки. Их называют быстрыми, через хвою питательные вещества усваиваются немедленно, а при внесении под корень результат станет заметен спустя недели. Внекорневые подкормки делают для того, чтобы:

  • повысить устойчивость сосны к стрессам;
  • улучшить внешний вид дерева;
  • дать культуре полезные вещества, которые она не может получить через корень.

Удобрять сосны по хвое можно одновременно с обработками от вредителей и болезней, чтобы снизить токсичность препаратов, а если они содержат окислы металлов – через 7-10 дней.

Внекорневые подкормки делают не чаще 1 раза в 2 недели.

Paillage et descellement

Грунт под сосной обыкновенной рыхлят до полного укоренения, то есть два сезона, не более. Это делается, чтобы разбить образовавшуюся после поливов или дождей корку, обеспечить поступление кислорода, влаги, питательных веществ к корню.

Для сосны обыкновенной мульчирование грунта – процедура обязательная. Особенно если крона располагается высоко. Покровный слой защитит грунт от пересыхания, зимой от холода, а летом не даст перегреться корню. Он создаст благоприятные условия для развития особой микрофлоры, предотвратит прорастание сорняков.

Taille

Именно для быстрорастущей сосны обыкновенной формирующая обрезка имеет огромное значение. Если ее не проводить, все сорта, за исключением некоторых карликовых, не смогут достигнуть пика декоративности. Умело проведенная обрезка даже из видовой сосны обыкновенной сделает неповторимый шедевр.

Прищипывать или обрезать деревья нужно весной, когда молодой побег остановился в росте, но иголки от него еще не успели отделиться. Процедуру проводят острым секатором или садовым ножом, но большинство людей предпочитают использовать собственные ногти. Правда, потом нужно долго мыть испачканные смолой руки, но так действительно получается быстрее и удобнее.

Большинство источников советует отщипывать 1/3 побега. Но это необязательно. Длина удаляемой части зависит от цели обрезки:

  1. Треть побега прищипывают, если просто хотят немного замедлить скорость роста сосны обыкновенной и сделать крону более пышной. В конце лета или начале осени по кругу в месте среза сформируется множество новых почек, следующей весной из них разовьются полноценные побеги.
  2. Удаление 1/2 молодой ветки существенно замедлит рост. Дерево станет пушистым, с более аккуратной кроной, густой и компактной.
  3. Чтобы сформировать сосну в стиле бонсай, удаляют 2/3 побега.
  4. Если рост дерева нужно направить в определенную сторону, почку нужно выломать полностью. Так делают, когда рядом с сосной строят сооружение, и хотят не допустить, чтобы ветка уперлась в стену.

Интересно, что раневую поверхность замазывать садовым варом не нужно. Молодые побеги сосны обыкновенной выделяют много смолы, содержащей скипидар, сами себя дезинфицируют и прикрывают место среза.

«Отходы» выбрасывать не нужно. Если высушить кончики молодых побегов сосны обыкновенной в защищенном от солнца, хорошо проветриваемом месте, можно получить хорошую добавку к чаю, содержащую массу полезных веществ.

C'est important! На чашку нужно класть максимум 0, 5 см веточки, тогда напиток будет ароматным и очень вкусным. Если положить больше, он станет горьким, пить его без принуждения будет невозможно.

Санитарная обрезка елей обыкновенных заключается в удалении сухих или поломанных веток.

Préparer l'hiver

При посадке сосны обыкновенной в рекомендованной зоне морозостойкости, укрывать дерево нужно только в год посадки. Les saisons suivantes sont limitées au paillage de sol. Слой должен быть не меньше 10 см.

Повысить морозостойкость можно, если подкормить сосну осенью фосфорно-калийным удобрением. Если осень сухая, проводят влагозарядку – это увеличивает устойчивость дерева к низким температурам, позволяет избежать морозобоин.

Protection contre les maladies et les ravageurs

В целом сосна обыкновенная – культура здоровая. Но ее часто поражает ржавчина, бороться с которой очень сложно, особенно вблизи промышленных центров – загрязненный воздух существенно снижает иммунитет дерева. Именно из-за этой грибной болезни сосны стоят рыжими и теряют иголки.

Из вредителей следует назвать уже упоминавшегося побеговьюна почкового (Evetria turionana), поражающего главный побег. Сосны из-за этого растут кривыми, иначе их ствол был бы вытянут, как струна.

Чтобы избежать неприятностей, осенью однократно, а весной дважды проводят профилактические обработки, удаляют сухие и поломанные ветки. С вредителями борются инсектицидами, болезни победить помогут фунгициды.

Чтобы не растягивать обработки, препараты можно совмещать, засыпая в один баллон, и добавив внекорневые удобрения, эпин, циркон, раствор гумата. Только содержащие окислы металлов, а именно, медь и железо, используют отдельно.

Размножение сосны обыкновенной

Размножение в природе Сосны Обыкновенной происходит при помощи семян. Так же разводят культуру питомники. Ее можно прививать, но процедура это сложная, да и дерево будет недолговечным. Черенки сосны обыкновенной при размножении не используют, так как приживаемость их крайне низкая. Из веточки получить новое дерево можно, но это будет похоже на чудо.

Семенами же размножают даже сорта, причем большинство сеянцев наследуют материнские признаки. Но это задача не для дилетантов. Ведь проращивание семян – это только процентов 20 успеха. Гораздо труднее довести их до посадки в грунт. А на это уйдет не меньше 4-5 лет, что бы там не говорили некоторые источники.

Но попробовать никто не запрещает. И если уж браться за дело, то лучше все делать правильно. Посев проводят ранней весной в ящики с дренажными отверстиями вкопанные на улице, или прямо на грядку, предварительно поменяв грунт. Место должно быть защищенным от ветра и хорошо освещаться. К нему нужен свободный доступ.

Стратификация несколько повышает всхожесть семян сосны, но существенно на нее не влияет. Зато риск порчи посадочного материала при малейшей ошибке велик.

Лучше семена замочить. Много копий сломано в спорах, какую воду использовать – ледяную или комнатной температуры. Разница несущественная. А можно вообще положить семена во влажную чистую тряпочку на сутки.

Повреждение оболочки – лишний труд. Семена сосны обыкновенной имеют защитный покров такой плотности, что не препятствует набуханию или прорастанию.

В качестве субстрата лучше взять песок, супесь, низинный торф с песком. Любители должны делать посев на глубину не более 5 мм. Она не препятствует поднятию ростков. На глубину 2 см семена сосны обыкновенной высевают в питомниках. А там своя технология, контролируемый полив, и недоступное (или ненужное) любителям оборудование.

Avec une plantation de graines peu profonde, il y a un risque de mort des plants suite au séchage excessif du sol. Vous devez arroser la plantation souvent. La couche supérieure du sol ne devrait pas se dessécher, même pendant une courte période.

Le taux d'ensemencement du pin sylvestre est de 1, 5 à 2 g par mètre linéaire et de 2, 5 à 2, 7 g par mètre carré. C’est beaucoup, car 1000 pièces ne pèsent que 5, 5 g Il est clair que lors de la propagation du pin sylvestre il n’est pas possible de parler du schéma de semis.

C'est important! La couverture maximale des plantules doit être assurée dès les premiers jours de la vie, sinon les pousses seront faibles.

Des graines de qualité de pin sylvestre poussent en 14 à 20 jours. Quand ils deviennent nombreux, les semis se sont éclaircis, laissant 100 pcs. sur 1 mètre linéaire ou carré.

Une fois que les germes ont libéré le tégument et se sont redressés, ils sont nourris avec une faible solution d'engrais complexe. Le pin de pin peut être cueilli au plus jeune âge, lorsque les plants atteignent une hauteur de 3 à 4 cm, ou laissé dans une boîte jusqu'au début de la saison suivante. Dans le même temps, ils doivent être nourris régulièrement, car le substrat ne peut pas fournir de nutriments à la culture en raison de sa composition.

Effectuer une pioche dans un sol léger en ajoutant une grande quantité de sable. Vous pouvez prendre des gobelets en plastique de 100 ml comme contenant si vous arrosez les semis de pin quotidiennement et en été, plusieurs fois par jour. Des capacités de 200 ml prennent quand humecter les jeunes arbres sera moins. Ils doivent absolument faire un trou pour l'évacuation de l'eau et mettre en place un drainage.

Parlons maintenant de raccourcir les racines. Le plant a une hauteur de 3 à 4 cm et peut atteindre 10 cm ou plus. Tout dépend de la profondeur de la boîte. Dans le sol, la racine sera définitivement longue. Que pouvez-vous faire, le noyau de pin, et cela se manifeste dès le plus jeune âge.

La racine peut se casser lors du creusement de plantules, si elle n'est pas trop courte, alors ne pas faire peur. Pincez-le en fonction de la profondeur du récipient. Vous pouvez le laisser tel quel ou sur 5 à 7 cm d'une plantule de 3 à 4 cm.Avec une récolte correctement effectuée, le taux de survie est de 80% ou plus. Pour le pin ordinaire - c'est un excellent résultat.

Les plants d'un petit contenant (100 ml) devront être manipulés avec un volume plus important en un an ou deux. 200 tasses devraient suffire avant de planter dans un endroit permanent.

Les soins consistent en un habillage 1 à 2 fois par saison, en un traitement contre les parasites et les maladies, une protection contre le vent fort et un assèchement et un arrosage régulier. Bien sûr, la culture de pin ordinaire résistant à la sécheresse, mais si vous n'arrosez pas les plants à temps, ils mourront.

C'est important! Le contenu doit être aussi ensoleillé que possible.

Enfin, j'aimerais vous rappeler qu'il vaut mieux semer des graines de pin dans la rue. Si des boîtes sont utilisées pour cela, elles sont conduites dans un endroit calme et ensoleillé. À l'intérieur, les plantules vont devenir faibles et peuvent mourir après la transplantation dans un endroit permanent. Bien entendu, cela ne s'applique pas aux crèches, où les locaux sont spécialement adaptés.

Pour l'hiver, les jeunes plants de pin sylvestre sont recouverts de feuilles d'épinette.

Utilisation du pin sylvestre

Il est difficile de surestimer le pin ordinaire. Il est d’une grande importance économique, est l’une des principales espèces formant des forêts pour l’Europe et une race décorative précieuse.

Le pin ordinaire dans l'économie nationale

Le bois est le matériau de construction le moins cher et le plus utilisé. C'est à partir de cela que la pâte est produite et que le contreplaqué est fabriqué.

De la sciure de bois produisent de l'alcool hydrolysé.

La résine est une matière première précieuse pour les industries chimiques et médicales, la térébenthine, l'huile essentielle et la colophane en sont extraites.

Ils produisent des médicaments à partir de cônes, de jeunes pousses et d’aiguilles.

Même les aiguilles mûres constituent un complément vitaminique pour l'alimentation du bétail.

Pin ordinaire comme arbre forestier

En Europe et dans le nord de l'Asie, la culture est largement utilisée, en particulier sur les sols sableux. Il est planté pour renforcer les pentes, empêcher l'érosion des sols et là où rien ne poussera plus.

Le pin commun peut former des plantations propres, mais il se sent bien à côté d’autres conifères et de feuillus.

Pine Ordinary en verdissement urbain et gestion de parc

Ici la valeur de la culture est petite. Cela n’est pas dû aux qualités décoratives ni à la complexité des soins. Le pin ordinaire réagit mal à la pollution atmosphérique et, dans les centres industriels ou à proximité des autoroutes, il peut mourir rapidement en laissant derrière lui des troncs nus et secs aux branches collées sur le côté.

La culture est plantée sur le territoire des jardins botaniques, à l'intérieur de la zone du parc, où l'air a déjà été purifié par d'autres arbres à feuilles caduques et résineux. Il se développera de manière satisfaisante dans les zones de la ville où la rose des vents ne transporte pas d’essence provenant des gaz d’échappement des voitures et de la fumée des entreprises industrielles.

Pine Ordinary dans l'aménagement paysager

Si la situation écologique le permet, la culture deviendra indispensable pour aménager un grand terrain. Sur un petit, vous pouvez planter des variétés naines.

Même à partir d'un arbre qui pousse, il est facile de former un bel arbre. Et en appliquant habilement l'élagage des jeunes pousses, vous pouvez considérablement ralentir la vitesse de propagation de la plante et épaissir la cime.

Pin ordinaire planté en solitaire, faisant partie de groupes de paysages. Selon la variété, cela peut mettre en valeur la beauté d’autres cultures ou attirer l’attention sur elle-même.

Conclusion

Pine Ordinary - une culture précieuse pour le jardinage décoratif, résistant à la sécheresse, peu exigeant pour le sol et l'entretien. Il serait utilisé beaucoup plus largement avec une meilleure tolérance à la pollution atmosphérique.